Toutes les actualités

Le nouvel outil de réalité augmentée de Cleveron aide à l’installation de robots dans le monde entier

02.10.2020 | Cleveron

L'arrivée du COVID-19 nous a empêché de nous déplacer pour installer nos machines, et nos partenaires n'ont pas non plus pu venir à Viljandi pour se former. Le monde entier était confiné. Nous avons donc mis tous nos efforts dans la création d'un outil d'installation en RA associé de manière interactive à la machine, aux documents techniques et à des instructions animées.  

Notre Directeur Technique Ott Pabut évoque l'outil avec Henrik Roonema de Geenius.ee, le portail d'information technologique n° 1 en Estonie. Vous pouvez lire l'article original (en estonien) ici.

Le coronavirus a poussé Cleveron vers la réalité augmentée

Lorsque le coronavirus a suspendu toute possibilité de voyager à l'étranger, Cleveron a été confronté à un énorme problème : les techniciens ne pouvaient plus se déplacer pour installer les robots point de collecte. Il était également impossible pour les partenaires de venir se former en Estonie. La réalité augmentée (ou RA) s’est imposée comme la solution idéale. Les premiers robots ont déjà été installés à l'aide de cet outil.

« Habituellement, nous fabriquons les robots et avons ensuite deux options. Soit nous les installons nous-mêmes, soit notre distributeur s'en charge », indique Ott Pabut, Directeur Technique de Cleveron à DigiPRO. « Lorsque le crise du coronavirus a commencé, notre réseau de distributeurs n'avait pas le niveau d'expertise que nous aurions souhaité. »

Cleveron faisait face à un dilemme : alors même que le développement inédit du e-commerce suscitait un grand intérêt pour les robots point de collecte, il était parfois impossible de conclure des ventes, car les techniciens de Cleveron ne pouvaient pas quitter l'Estonie. Pour acquérir l'expertise et les certifications nécessaires, tous les distributeurs de Cleveron devaient d'abord suivre une formation d'une semaine sur le site de Viljandi.  

« L'installation est assez complexe et la qualité de la mise en place affecte considérablement la durée de vie du produit et la fréquence d'entretien », explique M. Pabut. C'est la raison pour laquelle il est essentiel que les techniciens du distributeur soient correctement formés.

Comment passer du physique au virtuel ?

Au printemps, lorsque le virus a frappé, le robot point de collecte de produits d'épicerie venait d’entrer dans notre gamme de solutions. Le principal problème était que nous n’avions pas assez de temps pour former les distributeurs. Pour nos réunions régulières, nous sommes facilement passés au virtuel, comme de nombreuses entreprises estoniennes. Mais Cleveron devait trouver un moyen de rendre ses installations physiques virtuelles.

La solution ? La réalité augmentée et l'entreprise Scope AR. Tous les produits Cleveron étant créés en 3D, il a été possible d’utiliser les modèles 3D en ajoutant une animation ou simplement du texte et des flèches afin d’expliquer l’ordre de montage et la bonne position d’une vis, du panneau latéral, et de tout passer en réalité augmentée.  

Aujourd'hui, lorsqu’un robot de Cleveron arrive dans son pays de destination et que les techniciens mettent l'unité en place, ils installent d'abord les marqueurs nécessaires à la RA autour de l'emplacement réel. Ils utilisent ensuite un iPad ou enfilent des lunettes Microsoft HoloLens, et le logiciel Scope AR affiche une machine Cleveron virtuelle grandeur nature sur l'emplacement réel de l’installation.  

« C'est difficile à décrire, il faut vraiment le voir », déclare M. Pabut. « Le logiciel affiche l'image à l’échelle 1:1 avec la machine réelle. Le technicien lance ensuite la première étape d'installation, par exemple la pose du panneau latéral. Vous voyez d’abord une animation, montrant où la pièce est censée aller. Ensuite, il suffit de prendre le panneau et de le mettre au bon endroit. Aucune communication écrite ou orale supplémentaire n’est nécessaire. »

Avec cette solution, vous pouvez installer un robot assez complexe, même sans l'avoir jamais vu ! Cleveron a récemment testé sa solution en RA dans son usine avec une équipe (sans aucune formation technique) afin de voir s'ils pouvaient réaliser l'installation sans avoir suivi la formation standard et avancée. L'équipe a réussi l’installation sans problème.

Le formateur de Cleveron a supervisé l'ensemble du processus via un appel vidéo. Son travail consistait à assister les techniciens lors de l'installation et à leur donner des conseils au besoin.

M. Pabut a souligné un autre avantage de la RA : elle permet d’éviter toute confusion terminologique. Les installations se font habituellement en anglais, mais ce n’est ni la langue maternelle de Cleveron, ni celle des techniciens du distributeur. Autrement dit, les termes utilisés par l'équipe de Cleveron peuvent ne pas être compris par l'équipe du distributeur.

« Par exemple, vous dites "take this fixation bolt" (prenez ce boulon de fixation) à une personne qui ne sait pas ce que signifie le terme », explique M. Pabut. « Nous sommes désormais en mesure de nous assurer que nos partenaires effectuent les étapes dans le bon ordre, l’une après l’autre, et que les problèmes de terminologie et de langue sont presque totalement résolus. »

Deux jours de confusion

Cleveron a orchestré la première installation en RA au milieu de l'été à Dubaï. Un technicien Cleveron s'est rendu sur place pour aider en cas de problème, mais l'installation a été entièrement réalisée grâce à la RA. Ott Pabut nous a également parlé d'un robot ayant connu une panne aux États-Unis, les techniciens de Cleveron ne parvenaient pas à expliquer au partenaire comment résoudre le problème à l'aide d'images ou de texte. « Nous avons donc utilisé la RA et le problème a été résolu en une heure. Mais ça a été compliqué les deux ou trois jours précédents », indique M. Pabut.

La première installation en RA sans technicien Cleveron sur site devrait se dérouler en septembre ou octobre, en Nouvelle-Zélande ou en Australie. Jusqu'à présent, l'expérience a été concluante et l'entreprise souhaite la poursuivre. Selon M. Pabut, la moitié de l’ensemble des installations pourraient être effectuées grâce à la RA.

Vous n'avez pas vraiment besoin du casque HoloLens

La technologie de réalité augmentée en est encore à ses débuts et la technologie HoloLens coûte assez cher. L'expérience de Cleveron montre que l'installation implique généralement plusieurs personnes, le chef de projet peut donc utiliser un iPad et faire le tour de la machine pour guider son équipe. Une autre option consiste à placer l'iPad sur un support, puis à le consulter au fur et à mesure de l’installation.

L’avantage avec le casque HoloLens est que la personne dispose de l'image en permanence et garde les mains libres. M. Pabut estime qu’il s’agit d’un avantage, notamment pour la maintenance de la machine, car un seul technicien est envoyé sur site, pas toute une équipe.  

La RA implique deux postes de dépense importants : la licence du logiciel et l'ajout des instructions aux dessins 3D existants. Les instructions pour les casiers plus simples peuvent être réalisées en un mois, la création d'un outil pour les robots point de collecte de produits d'épicerie plus complexes peut nécessiter deux à trois mois. M. Pabut précise que cela prend en effet beaucoup de temps, mais une fois que le document est finalisé et que quelque chose change dans la conception de la machine, modifier la procédure est rapide et peu onéreux.

« Dès que nous avons réalisé l'ampleur de la crise sanitaire et des restrictions de déplacement, nous avons pris la décision d’investir. Jusqu'à présent, nous n’avons aucune raison de le regretter », a déclaré M. Pabut.

Commencez par nous contacter

Contactez-nous pour plus d'informations sur le RSI, les logiciels, l’assistance technique, le processus d’essai ou sur n’importe quel autre sujet.
  • Vente au détail
  • Logistique/Poste
  • Immobilier
  • Distributeur
  • Agent
  • Autre

Pour plus d'informations, appelez-nous ou envoyez-nous un e-mail

Jaagup Jalakas
Soldes  

E-mail : [email protected]
Téléphone : (+372) 609 1671